top of page

Que ferait l'amour ?


Que ferait l'amour ?

Ce matin, je marchais dans la rue, et là je croise une nana d’une vingtaine d’années qui faisait la manche. Pourtant je l’aurai croisé en train de marcher dans la rue, jamais je n’aurai pu imaginer ça. Elle était toute mimi, propre sur elle, avec un très joli visage. Oui, mais elle faisait la manche.


J’ai eu le cœur brisé. En fait, j’étais sous le choc. Et en la voyant là, assise parterre dans la rue sous ce beau soleil j’ai eu envie de m’asseoir à côté d’elle et de lui demander "bah alors cocotte, qu’est ce qui se passe ?".

Sauf que je n’ai pas osé. Et j’ai continué ma route.

Et après, je m’en suis voulu. Je me suis dit : "je m’arrêterai la prochaine fois". Mais y aura-t-il une prochaine fois ? Et si oui, est-ce que j’oserai m’arrêter pour lui parler ? Je ne suis pas certaine…


Quand j’agis comme ça, je suis en colère contre moi-même. Je me trouve lâche, égoïste, peureuse, et je me dévalorise… Lorsque j’agis comme cela, je ne m’aime pas. Je n’aime pas la femme que je suis. Et pourtant, j’ai envie d’aimer la femme que je suis. J’ai envie d’être et d’incarner cette femme vivante, aimante, vibrante dans tous les aspects de ma vie.


Alors j’ose cette question : quand est-ce que je choisirai de laisser l’amour prendre la première place ? Ici, j’ai eu un élan, comme une envie très forte et très profonde d’aller lui parler, la réconforter, m’intéresser à elle. Mais hélas, j’ai continué mon chemin. Je suis restée dans ma bulle, dans mon univers, sans m’ouvrir à son univers.


Quand est-ce que j’arrêterai de me préoccuper de mon nombril, de ce que les autres vont penser, et que j’oserai choisir d’aimer ?


Parce que oui, il s’agit bien d’amour !

Souvent nous avons des élans envers les autres, mais nous n’agissons pas. Aborder une personne, inviter une autre, solliciter de l’aide, donner de l’aide, demander un conseil, réconforter, embrasser, enlacer, pardonner, remercier… Autant d’élans que nous pouvons avoir, mais que nous n’osons pas affronter.


Mais pourquoi ? C’est encore une question de peur non ?


Dans son TEDx, Margaux Hammann nous encourage à nous demander « que ferait l’amour ? » . Dans toutes les situations où nous avons peur, où nous n’osons pas, où nous n’avançons pas, où nous ne rencontrons pas, elle nous propose de nous demander « que ferait l’amour ? ». Car lorsqu’on n’agit pas, on est en train de laisser la peur prendre toute la place. Mais, n’est-ce pas l’amour que nous désirons déployer dans nos vies ? Alors : osons la pratiquer dans tous ses aspects !


Aussi, je nous propose (oui, je m’adresse aussi à moi-même), dès qu’une peur nous envahit, dès qu’un frein nous arrête dans notre élan, dès que notre cerveau prend trop de place sur nos intuitions, de nous poser cette question :


Q U E F E R A I T L ’ A M O U R ?


Car je crois que l’amour nous pousserait à dire bonjour à toutes les personnes que nous croisons, à oser demander pardon et accorder notre pardon, à connaître le prénom de nos voisins et de nos commerçants, à oser demander de l’aide facilement au lieu de tenter de résoudre le problème par nous-même, à entrer en lien spontanément, à ne pas se sentir envahie, à poser un cadre précis face à ceux qui nous entourent. Oui, si l’amour accédait à toutes les facettes de notre personnalité, alors très clairement je crois que nous serions tous bien plus heureux.


Ça vous dit ? On y va ? On lance cette campagne de l’amour ? On ose déployer cet amour ? On ose aimer tous ceux qui nous entourent ? On ose vivre d’amour ?


Si ça vous dit, partagez vos photos sur les réseaux avec le #osonslamour. Car c’est en montrant aux autres cet amour, que nous pourrons vivre d’amour !

Belle semaine,

Marie-Liesse




Comments


bottom of page