Le célibat et les hommes - Portrait #2


Comment les hommes vivent le célibat ?


Nous parlons beaucoup de célibat, mais qu'en pense les hommes ? J'ai décidé le mois dernier de les interroger pour savoir comment vivent-ils leur célibat !


Dans ce portrait anonyme vous découvrirez comment cet homme vit son célibat, et ce qu'il a découvert récemment à 34 ans. Si vous avez loupé le premier portrait, allez y jeter un œil !



Je suis un homme célibataire de 34 ans.


Ces dernières années, j’ai vécu de belles choses. J’en ai profité, on peut le dire ! Et je ne pense pas que je l’aurai fait en étant en couple. Mais d’ailleurs, c’est aussi ce qui me console. Je crois que c’est mon égoïsme qui m’a laissé si longtemps célibataire. Le confort, les loisirs, l’idée que je suis plus tranquille seul… m’ont fait avancer dans ma vie sans jamais choisir d’être en couple durablement. Mais récemment j’ai compris que si je ne lâchais pas cet égoïsme, j’allais passer à côté de ma vie.


Cette période de célibat a été pendant plusieurs années assez facile pour moi. Sans être douloureuse. J’ai souvent été face à des femmes qui ne me laissaient pas insensible. Ce qui était compliqué, car j’avais du mal à savoir si c’était la bonne. Aussi parfois je me suis lancé, d’autre fois non, et je ne comprenais pas pourquoi ça marchait pour les autres et pas pour moi.


J’ai donc fini par trouver le temps long, même si le temps n’est pas une inquiétude pour moi. Je crois même qu’il m’a plutôt été utile. Car aujourd’hui j’ai compris beaucoup de choses, et j’attends de trouver la bonne personne. Par exemple, plus jeune j’idéalisais beaucoup les femmes. J’ai pu me tromper, être maladroit. Mais je vois avec le temps qu’une certaine maturité se développe. Ce qui m’aide à comprendre de mieux en mieux ce que je cherche véritablement. Avec cette maturité, je crois que j’ai ouvert les yeux sur ce que je cherchais d’une relation amoureuse.


Ce qui empêche un homme de se lancer ?