L'avis des autres est-il compatible avec mon bonheur ?


Avez-vous déjà eu envie de faire quelque chose, comme changer de boulot ou vous mettre en couple, mais, en en parlant avec votre entourage vous avez choisi de ne finalement pas le faire ? Avez-vous déjà accordé plus de valeur à ce que pensent les autres qu’à ce que vous pensez vous ? Vous êtes-vous déjà sentie freinée parce que vos amis ont trouvé tous les défauts d’une situation avant que vous ne soyez allée la vivre ?


Moi par exemple, je me souviens, lorsque j’étais étudiante, un ami dont j’étais très proche, m’a proposé qu’on tente quelque chose tous les deux. Nous étions au pied de mon immeuble, et là dans ma tête, j’ai pensé à ma coloc. À ce moment précis, je n’ai pas pensé à ce que je voulais moi, je n’ai pas écouté ce qui me tentait ou m’animait, j’ai pensé à la réaction de ma coloc si je lui disais que j’étais en couple avec ce gars. Et du coup, j’ai dit non. J’ai fait ce choix parce que j’anticipais ce que les autres allaient penser. J’ai fait ce choix par rapport à ce que les autres attendaient de moi. J’ai fait ce choix sans sentir ce qui m’habitait. Et quelques mois plus tard, je m’en suis mordu les doigts…


Est-ce que ça vous parle ? Avez-vous dans votre vie, des moments où vous avez laissé les autres choisir pour vous ?


Je crois que trop souvent, nous imaginons ou nous interprétons ce que les autres attendent de nous. Mais sans en avoir la certitude, et surtout sans nous demander ce qui est vraiment bon pour nous. Et ainsi nous posons des actes qui sont plus liés à eux, que liés à nous. Le poids de leur regard est bien plus important que ce que nous désirons intérieurement. Mais qui vit votre vie ? Qui construit votre bonheur ? Qui va passer toutes les minutes de votre existence avec vous-même ? Eux ou vous ?


Lorsque nous posons des choix par rapport aux autres, nous en oublions notre propre jugement, et notre propre désir. Nous faisons ce que les autres attendent de nous. Et nous les laissons dicter nos choix, pour construire notre vie.


Et puis un jour, à force d’avoir avancé comme cela, nous n’arrivons pas à répondre à ces questions essentielles qui sont : qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux ? Où est mon bonheur ?


Avec Sésame, je vous pousse à construire votre bonheur, pour être heureuse et rendre les autres heureux. Je vous pousse à identifier en vous quels sont vos désirs et vos talents, comment aller les toucher et comment vous mettre en mouvement. Non dans une volonté narcissique, mais bien dans une volonté d’aimer. Sauf que lorsqu’on laisse les autres choisir pour nous, je ne crois pas qu’on soit capable d’aimer.


Je vous donne un exemple. En 2019, j’ai quitté la vie que les autres avaient imaginé bonne pour moi. Un travail de salarié, dans une grande entreprise, avec de beaux avantages. J’ai quitté cette vie, alors que c’était la voie royale de la sécurité. Mais mon bonheur n’était pas là. Ni dans la sécurité, ni dans la reconnaissance. Et lorsque j’ai pris cette décision de construire mon bonheur, je n’ai pas été comprise. Je n’ai pas été soutenue. J’ai plutôt créé des angoisses ou des incompréhensions chez mes proches. Et j’aurai pu, comme je l’ai souvent fait, écouter leur discours et reprendre ma place bien rangée. Mais je n’en avait plus la force, j’avais besoin de vivre, d’éclore, d’aller au bout, de me construire, de choisir, et de ne surtout pas regarder en arrière. J’avais besoin d’avancer simplement. Et je l’ai fait. Et vous savez quoi ? Aujourd’hui, mes proches, sont mes premiers admirateurs. Et en plus, ma nouvelle vie aide les autres à être heureux. Alors ça vaut le coup non ?

Une amie me disait hier : "Pour moi, je suis responsable du bonheur des autres". Elle a compris que nous étions tous responsables de ceux qui nous entourent. Mais nous sommes responsables en les accompagnant, les encourageant, les écoutant, et les stimulant. Nous ne sommes pas responsables en les abaissant, les effrayant, les freinant, et en leur apportant nos propres peurs. Et c'est la où la réponse à la question : "L'avis des autres est-il compatible avec mon bonheur ?" a tout son sens. Car oui leurs avis peuvent être très bon, si c'est pour que nous soyons réellement en train de chercher notre bonheur.

Car par exemple, une de mes amie qui s’est mise en couple a au bout de quelques temps annoncé qu’elle allait se marier. Ses amis et sa famille l’ont alerté sur cet homme qui n’allait pas la rendre heureuse. Mais elle ne les as pas écouté, ne s’est pas questionne et a tout de même choisi de s’engager avec lui. Et quelques années plus tard, elle a compris que sa famille et ses amis avaient raison et qu’elle n’avait pas su, à ce moment là, les écouter.

Alors je crois qu’il y a des moments où c’est important d’écouter ce que les autres ont a dire, tout en s’interrogeant sur nos désirs. Aussi pour vous aider, je vous propose dans les prochaines semaines, dès que vous sentez que votre décision est impacté par le regard des autres, ou impacté par ce que vous imaginez que les autres attendent de vous, de vous poser cette question : OÙ EST MON BONHEUR ?

Non en regardant votre nombril (épisode 63), mais bien en prenant conscience de ce qui vous rend heureuse pour aimer toujours plus.


Et ainsi, vous avancez vers votre bonheur en prenant le temps de poser de solides fondations, pour que votre vie soit à votre image.

Marie-Liesse